autonome 28, solidarité professionnelle, associatif,soutien immédiat
 

Chronique n° 28

Il a fallu mettre des mots sur l’horreur

 

Devant les élèves, depuis le 08 janvier 2015, les professeurs, les personnels d’encadrement et de direction ont vécu et continuent de vivre des moments difficiles voire parfois très difficiles.

Depuis les médias se font l’écho de ce que nos collègues « ont pris en pleine face ». Malgré leur combat permanent pour la laïcité et les valeurs républicaines, combien étaient préparés véritablement à entendre et à voir les réactions de leurs élèves dans de telles circonstances ?

Certains nous ont confié le choc qu’ils avaient ressenti face aux propos et comportements de haine, d’exclusion de la part d’élèves, de parents et ont souligné leur inquiétude pour l’avenir.

 La Ministre de l’Education Nationale s’est adressée par mail à tous les enseignants dès le 08 janvier 2015 pour rappeler le rôle de l’école républicaine… Elle annonce des mesures dans les jours à venir…

 Les responsabilités de l’école, propulsée au premier rang, sont énormes mais elle ne pourra, seule, défendre les libertés, la démocratie, s’opposer aux obscurantismes, aux « révisionnismes », aux haines…

 En attendant nos collègues doivent parler, écouter, répondre, expliquer, dialoguer, recommencer, encaisser, ignorer les provocations, rester calmes, être tolérants et…enseigner.

 L’ Autonome 28 reste, comme toujours, présente auprès des collègues en cas de situation difficile.

 

Maurice RAIFFÉ

Président de l’Autonome 28